Etude restauration rapide France Snacking
Tendances 2

Avis de grippe malgré une santé solide. Le palmarès exclusif des 100 leaders de la restauration rapide en 2020

17 Avril 2020 - 1930 vue(s)
La pandémie économique, qui se répand à un rythme plus soutenu encore que le virus du Covid-19 promet un bilan lourd, très lourd pour les acteurs de la restauration déjà pénalisés par trois mois de mouvements sociaux. Avec plusieurs semaines d’absence d’activité, le scénario d’une Annus Horribilis est annoncé… alors que le millésime 2019, dont nous vous présentons ici la synthèse et le classement des 100 leaders, s’avérait un bon cru pour la rapide… 15 pages de décryptage exclusif de la restauration avant crise.

Baissez le rideau… Le 14 mars, en pleine tourmente du Covid-19, le gouvernement annonçait officiellement, et sans préavis, la fermeture pure et simple de tous les restaurants, cafés, cinémas ou encore discothèques « jusqu’à nouvel ordre ». Une décision drastique que redoutaient déjà beaucoup de professionnels du hors-domicile après les exemples italiens, belges ou encore espagnols. Seule échappatoire, d’abord envisagée, la possibilité de poursuivre leurs activités de vente à emporter et de livraison pour, au moins, leur permettre de laisser passer l’orage… Mais, là encore, la plupart des opérateurs a préféré fermer ses restaurants. Principe de précaution oblige vis-à-vis de leurs salariés et de leurs clients. Il est encore impossible d’évaluer l’impact de cette crise sans précédent alors que les longues semaines de mouvements sociaux contre la réforme des retraites avaient déjà largement fragilisé les trésoreries. Nos restaurateurs auront-ils la capacité de faire le dos rond en attendant des lendemains meilleurs ? Toute la question est là…

 Etude chaîne

Retrouver le classement des 100 leaders de la restauration rapide

Des lueurs d’espoir…

Il y a toutefois quelques raisons d’espérer alors que la restauration hors domicile sort d’une année 2019, où elle a plutôt bien résisté. Avec une hausse de la fréquentation de 0,8 % en 2019 pour 1,7 % de croissance en valeur à 57,3 Md€, on peut même parler d’une année probante selon le baromètre annuel de NPD Group. Les épisodes gilets jaunes, et un mois de décembre fortement pénalisé par les grèves, n’avaient pas complètement enrayé un mouvement haussier. Dans le détail, après une fréquentation à + 0,6 % au 1er trimestre, + 1,2 % au 2e, + 1,5 % au 3e et un 4e proche de l’équilibre, la RHF aura su profiter d’une conjoncture économique qui s’était jusque-là appréciée, renforcée par une météo plus clémente. Et la restauration rapide en fut le principal booster. Avec 3,6 Mds de visites et près de 19 Mds € de volumes d’affaires, elle constitue le segment qui a le plus progressé : + 2,6 % de clients et surtout + 4,5 % en dépenses...  Lire la suite sur France Snacking n°57 en libre accès en digital

Au sommaire de notre enquête

  • Des lueurs d'espoir
  • Muticarte et multicanal
  • Des fast-food en locomotive
  • La Grande distribution se mue en restaurateurs
  • Le Gourmet Burger à géométrie variable
  • Des positionnement veggie friendly
  • Le bagel à un tournant
  • Coffee-shop, la concurrence s'intensifie
  • Le boom de la boulangerie 
  • La folie des food halls 
  • Les sandwicherie tentent de résister... et se réinventent
  • Le healthy, plus vert que vert
  • C'est hot côté offre
  • A l'ère du digital
  • La pizza livre de nouveaux combats 
  • Ca chauffe côté sushi
  • Le Tacos se professionnalise
  • Ailleurs, destination voyage
  • L'atout sucré-salé
  • Environnement, les chaînes s'emballent 

Pour ne rien manquer de l'actualité du snacking, Suivez-nous sur Twitter @francesnacking
Et n’oubliez pas de partager cet article, s’il vous a apporté quelque chose, avec votre communauté !

 

Vous avez aimé la lecture ? Faites-le nous savoir !
Commentaires (0)
Les concepts Snacking
décrypter

Dans la même thématique