TVA 5,5 % restauration à l'issue du covid-19 un appel d'Olivier Bertrand en restauration pour snacking.fr
Tendances 2

#Covid-19. Et si l’on revenait à une TVA à 5,5 % dans la restauration?

26 Avril 2020 - 1517 vue(s)
Face à la grande question, sans réponse pour l’instant, de la réouverture des restaurants, certaines voix s’élèvent pour réclamer un retour de la TVA à 5,5 % dans la restauration. Une mesure portée notamment par le Snarr et suggérée par Olivier Bertrand, président du groupe éponyme aux commandes de près de 1 000 restaurants en France et qui a pris la parole aujourd'hui dans le Journal du Dimanche.

Depuis quelques temps déjà, le syndicat national de l’alimentation et la restauration rapide porte l’idée d’une réduction de la TVA sur la restauration, et sur toute la restauration ! « C’est une mesure intéressante qui a été décidée notamment en Allemagne mais l’Italie, l’Espagne et le Portugal y songent aussi », explique Esther Kalonji, déléguée générale du Snarr. Une décision qui permettrait à la branche d’amortir un peu le choc notamment à la réouverture, explique Olivier Bertrand dans le JDD d’aujourd’hui. Le patron du groupe Bertrand, à la tête de 486 Burger King et Quick (1,216 md€), 450 restaurants Au Bureau, Hippopotamus, Léon de Bruxelles, Volfoni mais aussi 11 grandes brasseries, 9 restaurants, le réseau Angelina et une activité concessions (800 M€ Bertrand Restauration & Flo), indique notamment qu’il souhaiterait une baisse de la TVA à 5,5 %, même temporairement alors que la restauration est soumise à un taux à 10 % sur la nourriture et 20 % sur les alcools.

Une baisse à 5,5 % de la TVA permettrait d’amortir les nouveaux coûts qui vont se présenter à nous pour réorganiser nos établissements et assurer la sécurité des clients et de nos collaborateurs." Olivier Bertrand, président de Groupe Bertrand (dans le JDD)

7 % en juillet, en Allemagne

Dans la batterie de mesures annoncées lors de la réunion en visioconférence du chef de l’Etat avec les principaux syndicats professionnels de vendredi 24 avril, pas un mot sur la TVA. Et pourtant, de plus en plus de pays suggèrent cette piste-là à l’image de l’Allemagne dont la coalition gouvernementale d’Angela Merkel a voté cette semaine, un nouveau plan d’aides économiques et notamment la baisse forte de la TVA sur la restauration de 19 à 7 % à partir du 1er juillet prochain. Et pourquoi pas cette nouvelle voie aussi pour la France vers laquelle l’Italie, le Portugal et l’Espagne semblent également se diriger ?

Pour ne rien manquer de l'actualité du snacking, Suivez-nous sur Twitter @francesnacking
Et n’oubliez pas de partager cet article, s’il vous a apporté quelque chose, avec votre communauté !

Consultez votre CookBook 50 signatures Snacking Gratuitement
Paul Fedèle Rédacteur en chef France Snacking Suivez Paul Fedèle sur Twitter @francesnacking
Vous avez aimé la lecture ? Faites-le nous savoir !
Commentaires (0)
Les concepts Snacking
décrypter

Dans la même thématique