#backtoschool : une rentrée 2021 de tous les défis marketing pour la restauration rapide
Management & Franchise 6

#backtoschool : une rentrée 2021 de tous les défis marketing pour la restauration rapide

17 Septembre 2021 - 2692 vue(s)
Parmi les nombreux événements du calendrier marketing, la rentrée a toujours été portée par l’innovation et la communication digitale qui lui est associée. Cette fois encore, le millésime 2021 ne ressemblera à aucun autre. Contraints de rechercher le coup de food du consommateur en cette nouvelle période de transition de la crise sanitaire, les commerçants de bouche, les indépendants et les enseignes se tournent, désormais, vers tous les outils digitaux pour sortir leur épingle du jeu. Pour savoir comment cette rentrée si particulière s’articulera grâce à la communication et au marketing digital, nous recevons aujourd’hui 3 experts représentant les agences référentes de notre secteur : Marine Voguet, brand Manager chez Cimer Agency, Louiza Hacène, cofondatrice de Malou et Cristian Thomas, fondateur de No Classica… Décryptage.

Photo de couverture : de gauche à droite : Louiza Hacène, cofondatrice de MalouAgency et MalouApp, Cristian Thomas, fondateur de No Classica et Marine Voguet, brand manager Cimer Agency.

« Des rentrées comme 2021, on n’en souhaite à personne ! » Quoique, tout ne soit pas si négatif si l’on regarde les choses telles qu’elles se présentent : le retour en présentiel en entreprise et surtout la fin du télétravail obligatoire peut-être une bonne nouvelle pour ceux qui sont situés en centre-ville et dans les zones de flux. La mise en application du pass sanitaire, malgré la gronde des antivax (8 millions d’individus en France) ne serait pas un frein supplémentaire pour se rendre au restaurant alors que près de 50 millions de Français ont reçu leur dose… et qu’une troisième vague de vaccination s’annonce… Cependant, le consommateur est devenu plus volatile et multiplie les canaux de distribution qui s’offrent à lui après plus de 18 mois de crise pandémique, et il faut bien aller le (re)chercher à l’aide de dispositifs digitaux engageants, distrayants et qui convertissent ! Le mois d’octobre signera la fin du « quoiqu’il en coûte » pour tous, et, à part quelques rares exceptions, les professionnels devront se comporter comme de véritables e-commerçants, modernes et en phase avec l’approche phygitale déjà en place en retail. Une nouvelle donne pour la profession, avec laquelle il faudra composer pour ceux qui ne sont pas encore convertis au marketing digital.

Alors, quelles seront les grandes tendances de communication et du marketing digital pour les food entrepreneurs à la rentrée 2021 ? Les geeks et les experts du web nous livrent leurs secrets :

L'insight de la Team Cimer Agency 

 

Dans quel état d’esprit se trouvent les entrepreneurs de la food en cette rentrée 2021 ?

Ils sont soulagés et enthousiastes. Soulagés d'apercevoir la fin du tunnel : on sort de la crise, les points de vente rouvrent quasi normalement, le pass sanitaire n'a pas eu l'impact que l'on pouvait craindre sur la fréquentation des restaurants et les clients sont au rendez-vous. Enthousiastes, car la période que l'on vient de traverser a profondément bousculé les usages de la restauration : c'est donc l'heure de se réinventer et de saisir de nombreuses opportunités. Cette rentrée est particulièrement propice aux innovations et à la création, cela fait beaucoup de bien ! 

Que vous demandent-ils particulièrement aujourd’hui en termes de communication digitale ?

Ils nous demandent de traduire en ligne leur savoir-faire, l'engagement de leurs équipes, leur histoire et leurs valeurs... Plus que jamais ils doivent se différencier de leurs concurrents pour recruter de nouveaux clients et fidéliser leur clientèle, cela passe aussi par leur écosystème digital. Aussi, nous sommes challengés constamment pour créer des passerelles entre le digital et le physique : activer des communautés sur les réseaux sociaux mais aussi lors d'opérations événementielles. Enfin, cette rentrée 2021 est marquée par une pénurie de personnel de restauration : donc très concrètement, il nous est demandé d'aider à recruter les meilleurs profils ! Le chantier qui s'annonce est double : répondre immédiatement à la pénurie du moment, valoriser les marques employeurs de nos clients, et le bien-être des équipes.

Quelles réponses et quelles ressources leur apportez-vous en qualité d’agence spécialisée dans la food et le e-commerce ?

En cette rentrée : de nombreuses campagnes publicitaires, des événements, des campagnes d'affichage, des shootings... Toute notre expertise pour laisser aux restaurateurs le temps de se consacrer à leur cœur de métier : la restauration et recevoir leurs clients. 

@pokawaworld

Vous lui donnez combien sur 10?!? #pokawa #pokawaworld #pokebowl ?

? son original - Pokawaworld

Une des nouvelles ressources en cette rentrée 2021 : TikTok ! Un nouveau réseau social pour booster la notoriété et la conversion des marques food. A titre d'exemple l'été a été efficace pour Columbus Café : 52K d'abonnés en 80 jours et Pokawa sera très prochainement la marque food la plus influente sur TikTok en France, avec déjà plus de 360K d'abonnés en 5 mois !

Pourriez-vous partager avec nous la réalisation dont vous êtes le plus fier ? 

Nous sommes fiers de toutes nos réalisations ! Mais il est intéressant de revenir sur l'opération POKAWA SUMMER TOUR car elle illustre la synergie de nos savoir-faire. 

polawa summer party 2021 - cimer agency

En quelques mots : nous organisons des événements pour tous les openings Pokawa. A cause du COVID nous avons dû mettre ces temps forts de la marque sur pause. Depuis juin nous rattrapons donc ce temps perdu avec le POKAWA SUMMER TOUR ! Un véritable tour de France : près de 30 openings réalisés ou à venir ! Quelques chiffres clés sur les 15 ouvertures de juin : plus de 22 000 inscrits, 1,5 millions de personnes uniques atteintes en ligne, 3 millions d'impressions. Ces événements sont un des éléments clés de l'identité de marque de POKAWA : véritables passerelles entre le digital et l'animation physique. Ce sont des outils puissants d'acquisition, de drive to store et de fidélisation. Nous sommes aussi très fiers de collaborer avec des artistes pour le packaging de Tripletta, et de réinventer la classique boîte à pizza. Mais il est encore tôt pour en parler : ça sort bientôt ! Stay tuned !

On dit souvent que la plus belle campagne est celle qui est à venir. Alors, et vous, quel est le moment snacking favori que vous auriez envie d’illustrer au travers d’une campagne digitale, pas encore réalisée ?

Chez Cimer nous avons un ADN artistique fort. Alors, l’un de nos rêves serait de réunir les artistes que l'on aime (vidéastes, illustrateurs, plasticiens, musiciens, DJ...) et les restaurateurs. Nous avons débuté ce chantier il y a des années, notamment avec Leona Rose pour Pokawa, en plaçant toujours la conversion au cœur de notre réflexion. On suit de près des marques étrangères comme Ganas de Vicio en Espagne ou Sweet Green aux US qui ont réussi ce challenge, en proposant par exemple des festivals, retransmis en ligne pour la communauté inscrite. 

"Pokawa sera très prochainement la marque food la plus influente sur TikTok en France, avec déjà plus de 360K d'abonnés en 5 mois." Marine Voguet, brand manager chez Cimer Agency.

 

L'insight de Louiza Hacène fondatrice de Malou 

Dans quel état d’esprit se trouvent les entrepreneurs de la food en cette rentrée 2021 ?

Au sein de l’agence, nous constatons beaucoup de bonne énergie, de positivisme et de motivation chez les entrepreneurs qui sont en mode guerrier !  Si nous sortons vivants du Covid et des confinements, il ne peut plus rien nous arriver ! En face, les consommateurs souhaitent rattraper les mois de privations et de vie entre parenthèses, il y a comme une boulimie de sortir et de relations et elle se manifeste aussi en restauration, qui sont devenus de véritables lieux de rencontres. Une difficulté commune subsiste, cependant, et qui concerne toute la grande famille de l’hospitalité :  la pénurie de personnel et la difficulté à recruter, même pour les établissements à forte notoriété et qui avaient pourtant soigné leur marque employeur avant la crise, c’est dire l’ampleur du phénomène ! Ceux qui s’en sortent le mieux ? Les concepts coffee shops, qui ont opté pour le brunch permanent, à l’image de Kafkaf ou Bon Bouquet qui opèrent de 9 à 17 h, n’ont pas instauré la coupure, et offrent ainsi un rythme de vie plus acceptable à leurs équipes, même avec une forte demande le week-end. C’est un gros problème actuellement et la valorisation des équipes est au cœur des sujets afin de limiter au maximum le turn-over, et… pouvoir servir convenablement l’afflux de clients en conformité avec son parti-pris service, son parti-pris accueil et toutes les attentions que l’on peut attendre en qualité d’utilisateur !

Que vous demandent-ils particulièrement aujourd’hui en termes de communication digitale ?

Tous veulent retrouver et refidéliser leurs clients d’avant crise, en acquérir des nouveaux et profiter du bouche à oreille local, évidemment ! Çe qui implique dafficher une image attractive en ligne, donc produire des contenus de qualité qui répondent aux algorithmes des plateformes sociales (qui, elles aussi, ont muté pendant la crise sanitaire) avec des visuels créatifs et variés, des vidéos de plus en plus présentes, du “foodporn” : oui mais pas que, afin de rechercher l’engagement et la viralité. Ce qui implique, aussi, de bien comprendre que l’écosystème du web se densifie et se complexifie. Pour performer, acquérir et convertir, il faut aujourd’hui améliorer son positionnement sur les résultats de recherche à l’aide de mots clés pertinents et à jour, ceux qui qualifient le plus justement le concept, et qui permettent de se différencier de ses concurrents. Il s’agit vraiment de partager des valeurs fortes online, tout en tenant ses promesses opérationnellement, évidemment. En ce moment clé de la rentrée 2021, recruter de nouveaux clients passe par une visibilité sur toutes les plateformes sociales (Google, Tripadvisor, Instagram et les plateformes utilisées par les touristes…).

 

France Snacking : le magazine de la restauration rapide en france

En clair, il faut apparaître sur tous les résultats de recherche avec les mots clefs (exemple : magazine de la restauration rapide)  qu’ils emploient à l’instant T et utiliser le phénomène de la longue traîne : « Le cheese Smash Burger au bacon à la Place de la République à Paris » est beaucoup plus pertinent que « Smash Burger à Paris »… Et, en ce moment même, les restaurants qui disposent d’une terrasse sont toujours aussi recherchés… et pas que dans la capitale ! Une fois ce travail effectué, il faut veiller à garder une excellente e réputation, ce qui passe aussi par une excellente notoriété locale, en répondant à tous les avis clients laissés sur toutes les plateformes avec une tonalité préétablie et personnalisée, et une optimisation de ces mots clefs…justement !  Ce qui, grâce à la MalouApp, peut se faire simplement et de manière automatisée. Dans ce contexte précis, l’entrepreneur et ses équipes opérationnelles progressent plus rapidement, et il est plus aisé de mesurer son retour sur investissement.

Quelles réponses et quelles ressources leur apportez-vous en qualité d’agence spécialisée dans la food et le e-commerce ?

100 % de nos clients sont issus de l’hôtellerie-restauration, ce qui nous autorise à consolider notre expertise, d’être légitime en parlant le même langage avec eux et en comprenant leurs problématiques. Ce qui nous permet de multiplier les tests, de capitaliser sur ce qui fonctionne le mieux et d’anticiper les innovations de marketing digital qui délivrent le plus de valeur ajoutée à nos clients. Aujourd’hui, nous avons développé deux types d’accompagnements pour les entrepreneurs des CHR. Le premier, la MalouAgency pour déléguer 100 %, à des experts, son marketing et sa communication digitale établie en fonction de leurs objectifs et en communauté d’idées. Le second, la MalouApp qui a vu officiellement le jour en pleine crise sanitaire, pour être formé et gérer sa communication et son écosystème digital avec ses propres ressources. Depuis l’été, nous proposons un modèle hybride afin de les accompagner : durant un mois nous gérons le marketing et la communication en mode agency, assurons leur formation et leur montée en compétences pour ensuite leur donner la main dans l’utilisation de la MalouApp. Ce format apporte un excellent ROI aux restaurateurs qui n’ont pas, tous, les moyens de déléguer leur communication à une agence !

Quelle réalisation dont vous êtes le plus fier auriez-vous envie de partager avec nous ? 

Pour la MalouAgency : je parlerai de Mama Nissa qui est avant tout une histoire de transmission mère-fille. Avec d’un côté, la maman, Nissa et de l’autre Hanane, la fille, qui ont donné naissance à Mama Nissa le 1er septembre 2020 entre 2 confinements !

Mama nissa, spécialités de streetfood algériennes à Paris

Au menu, uniquement des spécialités algériennes streetfood 100 % maison et 100 % patrimoniales. La problématique ? Malgré l’importance historique des liens entre France et Algérie, la street food algérienne, dans sa grande richesse, est très mal connue des Français… et se limite aux couscous, aux tajines et à l’image de l’opulence orientale ! Nous avons réussi en une courte période à fédérer une vraie communauté, que l’on sollicite chaque jour et qui a déjà ses plats préférés : entre plats éphémères (comme la rechta) et plats inscrits à la carte…  avec un sandwich à tomber, le Matlouh. En misant sur la livraison et le click and collect durant les longues périodes de confinement, le restaurant a enregistré des records de chiffre d’affaires et poursuit sa stratégie de fidélisation alors qu’il est toujours en période de progression. Ce qui était une vraie gageure de se lancer durant la pandémie avec un concept très différenciant est devenu une véritable opportunité grâce, aussi, au digital si bien que Hanane réfléchit, aujourd’hui, à son déploiement !

On dit souvent que la plus belle campagne est celle qui est à venir. Alors, et vous, quel est le moment snacking favori que vous auriez envie d’illustrer au travers d’une campagne digitale, pas encore réalisée ?

Chez Malou nous accompagnons avant tout des indépendants, bien plus que des chaînes en CHR. Le constat ? La communication digitale est devenue indispensable aux CHR à cause de l’emprise du smartphone, devenu l’outil shopping universel et transgénérationnel d’aujourd’hui. Les réseaux chaînés et les entrepreneurs aux restaurants multiples peuvent déléguer à des experts, et donc s’offrir des prestations externalisées avec des agences. En revanche, une grosse partie du marché ne peut pas se permettre d’investir plusieurs milliers d’euros mensuels dans sa communication et son marketing digital, ce qui, bien souvent, équivaut à un deuxième loyer ! Grâce à l’intelligence artificielle incorporée dans la MalouApp, celle-ci s’enrichit chaque jour des expériences de chacun et profite, ainsi, à toute la communauté. Notre ambition est de rendre visibles tous les CHR sur le web grâce à la MalouApp de manière intégrée dans un avenir proche, en la rendant plus accessible, plus servicielle et encore plus intelligente ! Ce qui n’est pas incompatible avec une bonne expérience au salon, dans la chambre, devant un film ou en balade quand il s'agit d'un séjour loisir ou de se restaurer ! Partons en campagne !

 
 
 
Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par KAFKAF (@kafkaf.fr)

Le seul investissement que la MalouApp ne remplace pas : les shootings photos et les vidéos de qualité ! Et ils restent indispensables !

"L’écosystème du web se densifie et se complexifie. Pour performer, acquérir et convertir en CHR, il faut aujourd’hui améliorer son positionnement sur les résultats de recherche à l’aide de mots clés pertinents et à jour, ceux qui qualifient le plus justement le concept." Louiza Hacène, cofondatrice de Malou.

 

L'insight de Cristian Thomas, fondateur de No Classica 

Dans quel état d’esprit se trouvent les entrepreneurs de la food en cette rentrée 2021 ?

A l’agence, nous avons travaillé tout l’été pour nos clients « Dark Kitchen » ainsi que pour nos restaurateurs parisiens qui n’ont fermé que 15 jours au maximum, ce qui nous a permis d’être dans une dynamique de relance depuis la réouverture, très active. Tout le monde est ultra positif, toujours la même envie et la même force : continuer à recevoir les clients dans les meilleures conditions et leur faire plaisir dans un contexte qui reste tout de même tendu comme vous l’expliquez en préambule. Une ombre au tableau à noter, cependant : la pénurie de personnel que notre secteur déplore. De nombreux entrepreneurs, même talentueux, même avec une excellente notoriété, sont aujourd’hui contraints de mettre la main à la pâte pour continuer à fonctionner. Je ne crois pas qu’un simple post disant « on recrute » sur les réseaux sociaux parviendra à combler le manque de valorisation de la profession.

Ce qui nous amène à la question suivante : que vous demandent-ils particulièrement aujourd’hui en termes de communication digitale ?

D’être encore plus investi qu’avant et surtout d’anticiper plus rapidement les transitions digitales, ce qu’on a toujours fait chez No Classica, car nous basons 100 % de notre stratégie sur la créativité, la différenciation, le style unique de chaque client et l’anticipation par une veille très active des tendances alimentaires, de packaging, d’expériences food nouvelles... Par exemple, 100 % de nos clients sont présents sur Tik Tok, avec une stratégie video très renforcée pour tous.

@outfry

??  C.C.B! Our code name for happiness. You got it? ##tiktokfoodie ##outfry ##burger ##friedchicken

? Fake - The Tech Thieves

Les formats immersifs sont  plus captivants et nous les adaptons en fonction du cœur de cible du restaurateur, afin qu’il récolte le meilleur engagement sur ce réseau social. Un format, d’ailleurs, qui plaît aux plus jeunes générations, avec un taux d'engagement supérieur à celui d’Instagram ou le X-Commerce et le socialshopping ont le vent en poupe comme l’illustre si bien le hashtag viral #TikTokMadeMeBuyIt. Au cours des semaines et des mois à venir, les socionautes devraient donc partager de plus en plus de vidéos de produits...et les enseignes food devraient en profiter de plus en plus pour y faire du business… car l’enjeu est marketing au-delà de l’image et de la notoriété qu’il faut toujours soigner… cependant !

Quelles réponses et quelles ressources leur apportez-vous en qualité d’agence spécialisée dans la food et le e-commerce ?

L’après Covid est sensiblement différent en termes de prise de parole pour les enseignes et les marques car elles ont aussi développé de nouveaux services digitaux, ce que nous constatons pour tous les acteurs et tous les secteurs de la consommation. Nous nous devons de poursuivre nos efforts et de suivre l’évolution des plateformes sociales et de leurs algorithmes, qui, elles aussi, mutent en permanence. Ce qui demande une veille particulière et une remise à plat presque quotidienne. Notre objectif à court terme est de passer tous nos clients sur des formats à 90 % video plus viraux, plus funs, plus adaptés, comme nous l’avons déjà fait pour Out Fry by Taster. C’est aussi l’occasion de collecter des données, de construire des audiences et, in fine, d'engager davantage ses clients sur ces plateformes sociales et de faire fructifier cette data collectée afin de mieux connaître ses clients.

Quelle réalisation dont vous êtes le plus fier auriez-vous envie de partager avec nous ? 

Avoir investi Tik Tok avec succès pour nos clients OutFry by Taster ou bien Popine est une vraie fierté. Pour ce dernier, l’une de nos vidéos à généré 800 000 vues naturellement, sans publicité, sans media et sans influenceur grâce aux bons choix créatifs et notre manière de faire vivre le storytelling de ces marques. Là aussi, il faut délivrer un message court, construit comme un mini clip, choisir une musique en lien avec le message, afin de susciter l’envie, chercher l’engagement qui mène à la conversion tant recherchée. Plus que jamais, si les restaurateurs soignaient jusqu’à maintenant leur image et leur notoriété sur les réseaux sociaux, les enjeux marketing sont entrés dans la mécanique sociale et le ROI qui va avec… S’il s’agit d’un travail de longue haleine, encore nouveau pour tous, mais très enthousiasmant !

On dit souvent que la plus belle campagne est celle qui est à venir. Alors, et vous, quel est le moment snacking favori que vous auriez envie d’illustrer au travers d’une campagne digitale, pas encore réalisée ?

Notre défi à l’agence est de continuer à nous développer à l’étranger, nous avons déjà eu une belle expérience avec Island Poké à Londres, maintenant que nous sommes présents à Madrid depuis moins d’un an, nous aimerions réaliser notre première campagne digitale en espagnol, dans l’une des plus belles capitales d’Europe ! Là-bas, les drivers de consommation y sont différents. La vie se passe en extérieur à des horaires décalés, des bouchons se forment dans la ville à 2 h du matin car les gens sortent… La tendance à partager y est culturellement installée depuis plusieurs siècles, c’est également une porte naturelle vers l’Amérique du Sud et les chefs sont aussi péruviens, colombiens, argentins… Un mix culinaire d’un nouveau genre qui est très inspirant et où le développement du paiement mobile y est plus avancé qu’en France… Une autre manière de s’approprier les nouveaux codes de consommation dans un véritable esprit festif et de garder le lead !

"Plus que jamais, si les restaurateurs soignaient jusqu’à maintenant leur image et leur notoriété sur les réseaux sociaux, aujourd'hui, les enjeux marketing sont entrés dans la mécanique sociale et le ROI qui va avec !" Cristian Thomas, fondateur de No Classica.

Pour conclure !

Face à un consommateur multi-devices aux parcours fragmentés, entre online et offline, la convergence des données est un vrai défi. Le client peut commencer son achat sur votre site Internet puis en point de vente ou inversement et même être tenté par une offre qu'il aura trouvée sur les plateformes sociales comme nous pouvons le constater dans cet article. La frontière entre le physique et le digital s'effrite et nous entrons de plus en plus dans une ère omnicanale où la maîtrise de la data prend toute sa mesure. Il est donc important de savoir reconnaître le client sur tous les points de contact afin de lui adresser les bonnes offres au bon moment, ce qui est un nouveau défi pour la rapide alors qu'elle vient de réaliser sa transition digitale. Plus que le service du click and collect, de la livraison et de l'interface de toutes solutions, c'est aussi une révolution pour le cycle de la vente. Ce qui pourrait être encore plus difficile à réaliser si les équipes de sont pas au rendez-vous ! #PasDeBrasPasDeChocolat !

A propos de Cimer Agency

Spécialisés dans la communication des restaurateurs, à fortiori des chaînes de restauration, nous répondons à tous les besoins de communication de ceux-ci depuis 2017. Nos savoir-faire : conseil, acquisition, community management, développement web, graphisme, création de contenus, événementiel, street-marketing, print... Nous avons à cœur de répondre de manière 360° à tous les enjeux de nos clients et de les accompagner dans leur croissance et développement. Et enfin : on essaye de cultiver la bonne humeur ! web

A propos de Malou :

Les entrepreneurs des CHR qui souhaitent déléguer à 100 % leur communication et le marketing digital font appel aux experts de la MalouAgency qui ont une vision globale web. Pour ceux qui souhaitent s’impliquer dans leur communication digitale et leur stratégie de référencement, ils peuvent souscrire à la MalouApp, suivre notre formation, et gérer toute leur visibilité en ligne comme des experts depuis notre solution ! web - Rencontrez Louiza le 14 Octobre, à 15 h 30 au Salon Sandwich & Snack Show lors de la conférence sur l'e-reputation !

A propos de No Classica :

Portée par Cristian Thomas, bien connue des foodistas avec son media Fast and Food, créée en 2006, l'agence No Classica porte des "projets & des idées créatives" afin de créer du sens tout en étant surprenants et en étant uniques à chaque prise de parole. C’est ce que nous tentons de faire pour le digital de nos clients, que ce soit des restaurants ou des marques. web

Pour aller plus loin, ne manquez pas sur snacking.fr :

Pour ne rien manquer de l'actualité du snacking, Suivez-nous sur Twitter @francesnacking
Et n’oubliez pas de partager cet article, s’il vous a apporté quelque chose, avec votre communauté !

Vous avez aimé la lecture ? Faites-le nous savoir !
Commentaires (0)
Les concepts Snacking
décrypter

Dans la même thématique